• Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Size: 100%

Avec l’appui du Centre international de Formation de l’OIT

Haïti met le cap vers la création d’un Réseau national de Points focaux sur le travail domestique des enfants

Le Bureau international du Travail (BIT) en Haïti a lancé un processus de renforcement de capacités sur le travail des enfants dans le travail domestique, à travers un atelier de formation à l’intention des représentants du Ministère des Affaires sociales et du Travail (MAST), de l’Institut du Bien-être social et de Recherches (IBESR), et des représentants des syndicats de travailleurs. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Lutte contre le travail des enfants dans le travail domestique et les pires formes de travail des enfants » financé par le gouvernement de la Norvège.

Cet atelier a permis de renforcer les connaissances des participantes/participants sur le travail des enfants, incluant le travail des enfants dans le travail domestique. L’approfondissement des connaissances et les discussions portant sur les Conventions de l’Organisation internationale du Travail (OIT), encadrant notamment les normes sur l’âge minimum d’admission à l’emploi (C138), sur les pires formes de travail des enfants (C182) et sur le travail décent pour les travailleuses et travailleurs domestiques (C189) ont été parmi les activités de cet atelier.

Les participantes/participants à cet atelier ont fait part de leur satisfaction suite à cette expérience qu’ils qualifient d’enrichissante. Celle-ci, selon leur dire, leur a permis d’augmenter leurs connaissances sur le travail domestique des enfants, et constitue un outil important pour continuer la prévention et l’éradication du travail infantile. 

« Cet atelier me permettra de contribuer à l’élimination du travail des enfants. Maintenant, je me sens concerné, je sens que c’est une priorité, c’est une responsabilité pour moi de travailler conjointement avec l’IBESR pour contribuer à éliminer le travail des enfants, notamment dans les orphelinats et les maisons d’accueil ».

Ronyde Degraff Noël, Conciliatrice au Bureau départemental du MAST à Jérémie dans le Département de la de Grand-Anse.

Dans cette lignée, les participantes/participants s’engagent à consentir des efforts communs, et inclure le thème du travail des enfants dans leur agenda, de manière à trouver des alternatives, et générer plus de meilleures opportunités pour les enfants et les adolescents. Dans le même temps, ils ont pris l’engagement et la responsabilité d’informer la communauté et d’organiser des campagnes de sensibilisation autour de la thématique. 

« Toutes mes attentes ont été comblées. Désormais la question du travail des enfants va être intégrée dans mon agenda de travail pour sensibiliser, former les gens, et de trouver des stratégies pour éliminer le travail des enfants et leur offrir d’autres opportunités, d’autres alternatives ».

Marckens Saint-Louis, Point focal IBESR et responsable de l’appui aux familles d’accueil pour le Département du Sud

Cette initiative est la première étape vers la mise en place d’un Réseau national de Points focaux spécialisés, capables de mener des activités de sensibilisation et d’initier des actions politiques sur la thématique. Suite aux engagements pris lors de l’atelier, les points focaux  du Département du Sud ont organisé la première activité de duplication pour le MAST et l’IBESR à l’intention d’une quinzaine d’inspecteurs de travail et des agents de protection de ces institutions dans ledit Département.

Situation du travail domestique des enfants en Haïti

Après le tremblement de terre de 2010, le nombre d’enfants travailleurs a augmenté. À la fin de 2015, une étude réalisée par la FAFO Research Foundation, sous la coordination du BIT et UNICEF, conjointement avec plusieurs autres organisations locales et internationales, fait état de 400 000 enfants travailleurs domestiques, dont plus 207 000 en situation inadmissible de travail domestique. Au regard des recommandations de cette étude, les organisations locales et les Institutions étatiques travaillent conjointement, avec l’appui technique du BIT, pour éliminer progressivement ce problème.

Haïti, pays membre de l’Initiative régionale Amérique latine et les Caraïbes sans travail des enfants

Haïti est l’un des 27 pays membres de l’Initiative régionale Amérique latine et les Caraïbes sans travail des enfants, créée en 2014, ayant pour objectif de mettre fin au travail des enfants dans la région d’ici 2025.

Sa participation, ainsi que celle des autres pays, a permis d’adresser la problématique du travail des enfants dans la région de manière articulée, et de renforcer le travail du Réseau des Points focaux de l’Initiative régionale.

L'engagement du pays à mettre en œuvre des actions nouvelles et innovantes dans le domaine encourage tous les membres de l'Initiative pour continuer leur travail avec dévouement dans la prévention et l'éradication du travail des enfants, spécifiquement dans le travail domestique, et ses pires formes.

Add new comment