L'un des objectifs de l'Initiative régionale est de fournir des preuves empiriques pour étayer la hiérarchisation des politiques nationales et infranationales visant à prévenir et à éliminer le travail des enfants. Grâce à un travail conjoint avec le Bureau régional de l'OIT pour l'Amérique latine et les Caraïbes et la CEPALC, ils ont développé un outil avec deux méthodologies : (a) le modèle d'identification des risques liés au travail des enfants (MIRTI) et (b) l'indice de vulnérabilité au travail des enfants (IVTI), qui - sur la base des informations statistiques existantes dans les pays (enquêtes, recensements et/ou registres administratifs) - permettent, d'une part, d'identifier les territoires les plus vulnérables au travail des enfants et, d'autre part, d'estimer le poids des différents facteurs associés afin de définir quelles actions multisectorielles sont les plus efficaces pour interrompre la trajectoire du travail des enfants et, à moyen terme, pour réduire l'indicateur de manière durable.

Connaître les expériences par pays ici:

En savoir plus dans l'application Mirta